L’homme aux cercles bleus – Fred Vargas

 

Lecture en cours

 

Présentation de l’éditeur
 » Victor, mauvais sort, que fais-tu dehors ?  » Depuis quatre mois, cette phrase accompagne des cercles bleus qui surgissent la nuit, tracés à la craie sur les trottoirs de Paris. Au centre de ces cercles, prisonniers, un débris, un déchet, un objet perdu : trombone, bougie, pince à épiler, patte de pigeon… Le phénomène fait les délices des journalistes et de quelques psychiatres qui théorisent un maniaque, un joueur. Le commissaire Adamsberg, lui, ne rit pas. Ces cercles et leur contenu hétéroclite sont de, mauvais augure. Il le sait, il le sent : bientôt, de l’anodin saugrenu on passera au tragique. Il n’a pas tort. Un matin, c’est le cadavre d’une femme égorgée que l’on trouve au milieu d’un de ces cercles bleus.

 

 


 

Détails sur le produit

  • Poche: 219 pages
  • Editeur : J’ai Lu (16 juin 2005)
  • Collection : J’ai lu Policier
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2290349224
  • ISBN-13: 978-2290349229

(suite…)



Ou es tu maintenant? Mary Higgins Clark

ouestumaintenant1.jpg

 

Présentation de l’éditeur
Cela fait dix ans que Mack a disparu. Dix ans qu’il téléphone à sa famille, chaque année, à l’occasion de la fête des mères. Sans rien dire de lui. Même la mort de son père dans la tragédie du 11 septembre ne l’a pas fait revenir. Poussée par le besoin de tirer un trait sur les drames qui ont frappé sa famille, sa sœur Carolyn décide de le retrouver coûte que coûte. Malgré l’avertissement glissé à leur oncle prêtre dans la corbeille de la quête à l’église  » Dites à Carolyn qu’il ne faut pas qu’elle me cherche.  » Menace ou supplique ? Son enquête va conduire la jeune femme au cœur d’une affaire plus trouble qu’il n’y paraît, sur les traces de plusieurs jeunes filles assassinées dans le quartier où vivait Mack à New York. Est-il le serial killer recherché par la police ou la victime d’une horrible machination ? Un puzzle haletant où Mary Higgins Clark brouille les pistes avec un talent diabolique pour nous entraîner dans un de ses meilleurs suspenses.

(suite…)



Les hommes qui n’aimaient pas les femmes Millenium 1 Stieg Larsson

 

milleniumleshommesquinaimaientlesfemmes1.jpg

Présentation de l’éditeur
Ancien rédacteur de Millénium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires. Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée. placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier. Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers. lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire. A la fin de ce volume, le lecteur se doute qu’il rencontrera à nouveau les personnages et la revue Millenium. Des fils ont été noués, des portes ouvertes. Impatient, haletant, on retrouvera Mikael et sa hargne sous une allure débonnaire, et Lisbeth avec les zones d’ombre qui l’entourent, dans -Millénium 2 – La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette ; Millénium 3 -La Reine dans le palais des courants d’air.

Biographie de l’auteur
Stieg Larsson, né en 1954, journaliste auquel on doit des essais sur l’économie et des reportages de guerre en Afrique, était le rédacteur en chef d’Expo, revue suédoise observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. Il est décédé brutalement, en 2004, d’une crise cardiaque, juste après avoir remis à son éditeur les trois tomes de la trilogie Millénium.

(suite…)



L’âme du mal Maxime Chattam

 

lamedumal.jpg

Présentation de l’éditeur
Pas plus que sa jeune assistante, l’inspecteur-profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d’outre-tombe. Fût-il le monstrueux bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper avec précision. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit, identique : un même rituel horrible. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d’une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ? Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu’on lui a enseigné. S’immerger complètement dans la psychologie d’un monstre, le comprendre afin de le cerner et de prévoir ses crimes, devenir un monstre soi-même, tels sont les moindres risques de son métier. On dit au FBI qu’il s’en faudrait d’un rien pour qu’un bon profiteur aille rejoindre la galerie de ses pires clients. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

(suite…)



laptitedevoreusedelivres |
Le point du jour n'aura pas... |
Spiritualité de l'altérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Atelier Ecrire Ensemble c&#...
| Au fil des mots.
| Spiralée